Comte Vieux

Fromage Comté vieux : Même vieux, il ne pique pas !

 

Le jaune de la pâte du Fromage Comté vieux accroche la lumière, comme s’il en avait manqué durant les 30 mois qu’il a passé en cave. Sa croûte dit aussi la longueur patiente de l’affinage : lisse, dure et bien épaisse, elle rappelle le cuir ou le parchemin. La texture de la pâte est dense et plus cassante que celle des jeunes comtés. Si l’affinage est réussi, des grains de tyrosine sont présents ; ils ont l’aspect de cristaux de sel alors qu’ils sont en réalité l’expression d’un acide aminé. Les saveurs s’enrichissent avec la maturation et des arômes de noisette viennent nuancer le goût de beurre fondu.

Plus de détails

9,50 €

  • 1 Kg
  • 500 g
  • 250 g

  • Fromage lait cru : Des vaches dorlotées

     

    Pour fabriquer chaque kilo de ce fromage lait cru du Jura, il faut transformer 10 litres de lait entier qui proviennent exclusivement de deux races de vaches laitières ou du produit d’un métissage de ces deux races : la Montbéliarde et la Simmental française. Toute culture OGM est interdite sur le territoire de pâture du cheptel. Les traites sont effectuées deux fois par jour et, conformément au cahier des charges de l’AOP, le robot de traite est interdit.

     

    Fromage artisanal : Un splendide écrin

     

    Pour fabriquer ce fromage artisanal, la Maison Rivoire-Jacquemin, le plus vieil affineur de France avec ses cinq générations de savoir-faire, recueille dans sa cave-cathédrale des fromages dits « en blanc », qui ne méritent pas encore le nom de Comté. Le lieu bâti en 2013 est surprenant d’harmonie et d’élégance, avec ses 8 mètres sous plafond, ses 1800 mètres carrés de superficie, ses murs en pierre naturelle et ses voûtes en bois blond du Jura travaillées façon marqueterie. Et si c’est un robot qui retourne les meules grosses comme des roues de camion, chaque fromage artisanal est frotté manuellement avec du sel de Guérande ou de Noirmoutier. Les planches qui les accueillent sont d’épicéa, un bois dont la porosité naturelle permet aux meules de respirer.

     

    Fromage de vache : Il le dit avec des fleurs !

     

    Ce fromage de vache se différencie des autres fromages à pâte pressée cuite par une teneur en matière grasse réduite et une teneur minimale en sel fixée par l’AOP. Le Comté fait partie des fromages de garde de ces terroirs au rude climat hivernal où il fallait trouver le moyen de transformer les abondantes traites estivales en un produit qui pourrait garder ses qualités durant tout l’hiver. La richesse et la diversité de la flore jurassienne explosent en arômes complémentaires dans ce fromage de vache que l’affinage de 30 mois a rendu exceptionnel.

     

    Plateau fromage : Simplement bon !

     

    Avant de même songer à lui faire quitter le plateau fromage pour la cuisine, rappelez-vous que vous avez affaire à un Comté d’exception, affiné 30 mois par les meilleurs maîtres‑affineurs. Vous commettriez un crime de lèse-fromager si vous alliez dissoudre son bouquet aromatique dans un vulgaire gratin ou une fondue. Un bon pain de campagne croustillant ou une baguette artisanale, une nappe de pique-nique sur les herbes folles d’un pré, une bonne compagnie pour rompre le pain, un plateau fromage de Comté Réserve et il n’en faut pas plus pour se régaler véritablement !

  • Lait Vache
    Goût Parfumé
    Texture Ferme
    Fabrication Lait cru
    Région Bourgogne Franche Comte

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...